Le Texas interdit la “censure” en ligne avec une loi similaire à celle déjà bloquée en Floride – Ars Technica OpenForum

Bienvenue sur l’OpenForum d’Ars.

Big Tech prête à poursuivre, déclare que l’interdiction de la “censure” des médias sociaux viole le 1er amendement.

Lire toute l’histoire

Écoute, Mexique ? Avons-nous un accord pour vous… 268 000 miles carrés de très beau terrain * absolument gratuit * !

Alors inonde-les de pron. Voyez comme ils aiment mon expression que…

Le Texas a nationalisé les réseaux sociaux ?

Permettez-moi de me prononcer sur la censure des républicains sur Twitter et Facebook en faisant la promotion de mon discours égoïste sur la façon dont ils ne peuvent pas m’interdire, grâce à cette nouvelle loi que nous avons adoptée malgré nos avocats disant que cela ne fonctionnera pas, sur Twitter et Facebook.

Vertu signalant beaucoup?

GQP : Les entreprises privées ne devraient pas être mandatées par le gouvernement pour faire des choses !!!
Entreprise privée : fait quelque chose contre les désirs de GQP
GQP : Non, pas comme ça !

Je soupçonne qu’ils savent que cela ne tiendra pas devant les tribunaux et qu’il s’agit plus de flatter leur base électorale qu’autre chose.

Ce serait bien si les entreprises technologiques votaient avec leur portefeuille et se retiraient du Texas, mais il est difficile de discuter avec des impôts bas (et des allégements fiscaux)

TheThirdDictor a écrit : Écoutez, Mexique ? Avons-nous un accord pour vous… 268 000 miles carrés de très beau terrain * absolument gratuit * !

Oui, mais ils devront faire face aux hordes évangéliques folles.

Pour le parti de la “responsabilité fiscale”, les républicains adorent gaspiller de l’argent pour des lois qui sont manifestement inconstitutionnelles.

Le TX et le FL sont-ils en compétition pour devenir l’état le plus ennuyeux ?

Peut-être est-ce parce que leurs points de vue conservateurs sont insensés la plupart du temps ? Je sais que je suis certainement censuré / je ne suis pas autorisé à publier dans r/conservative . Alors, je ne vois pas en quoi c’est différent ? Je veux dire… des règles pour toi et pas pour moi ?

Je soupçonne que la stratégie conservatrice, apprise de Trump, consiste simplement à Gish Gallop les tribunaux à mort. Ils savent que rien de tout cela ne réussit même le test de l’odorat, mais ils peuvent en pomper suffisamment pour submerger les groupes d’activistes et les tribunaux.

Devis:Les auteurs du projet de loi semblaient conscients que la Constitution limite jusqu’où ils peuvent aller dans la réglementation des plateformes en ligne et que les tribunaux sont susceptibles d’annuler certaines parties de la loi. “Ce chapitre s’applique dans la mesure maximale autorisée par la Constitution des États-Unis et les lois des États-Unis, mais pas au-delà de la mesure maximale autorisée par la Constitution des États-Unis et les lois des États-Unis”, dit la loi. La loi dit également que si une partie “est jugée invalide ou inconstitutionnelle par un tribunal”, le reste de la loi s’appliquera toujours.
Cela ne peut pas être juste moi qui pense que cela ressemble à quelque chose qu’un enfant de 11 ans trouverait super intelligent, alors que tous les adultes font face ?

Soulforged a écrit : Je soupçonne qu’ils savent que cela ne tiendra pas devant les tribunaux et qu’il s’agit plus de flatter leur base électorale qu’autre chose.

Se comporter littéralement comme des traîtres à la Constitution comme une arnaque à la collecte de fonds.

Devis:Ce chapitre s’applique dans la mesure maximale autorisée par la Constitution des États-Unis et les lois des États-Unis, mais pas au-delà de la mesure maximale autorisée par la Constitution des États-Unis et les lois des États-Unis.

Cool, donc rien de tout cela ne s’applique.

On dit qu’au Texas, il y a des bouvillons et des pédés. Peut-être que tous les gays devraient déménager là-bas puisque nous ne pouvons pas avoir d’enfants de toute façon (l’avortement ne s’applique pas), et nous pourrions rendre l’État rose avec des spectacles de dragsters sur les marches du Capitole du Texas tous les vendredis. Si suffisamment d’entre nous le font, nous pourrions renommer l’état en teXXXass avec une enseigne au néon rouge clignotante et simplement traîner la merde hors de ces connards.

Alors, que se passerait-il si une entreprise de médias sociaux décidait de ne pas servir le Texas ? Par exemple, empêcher tout le monde d’utiliser le service ? Ces personnes feraient-elles alors des lois disant que l’entreprise DOIT faire des affaires au Texas ?

tshort a écrit : TX et FL sont-ils en compétition pour devenir l’état le plus ennuyeux ?

Je pense que nous avons franchi la frontière d’ennuyeux à dangereux.

*Lève les mains* Je ne peux pas… Pas étonnant que Dan Carlin ait pratiquement abandonné la sortie des podcasts Common Sense.

Devis:Ce projet de loi abandonne les valeurs conservatrices […]

Le conservatisme consiste exactement en une proposition, à savoir : il doit y avoir des groupes internes que la loi protège mais ne lie pas, à côté des groupes externes que la loi lie mais ne protège pas.

Non, non, je pense que la facture s’envole !

Protéger notre liberté d’expression en la supprimant ? Certainement quelque chose qu’Abbott ferait.

Hack pour gagner de l’argent à l’infini au Texas :

1) Publiez un point de vue pro-choix sur les réseaux sociaux.

2) Sue plate-forme de médias sociaux pour aider et encourager l’avortement.

3) ???

4) Bénéfice

Resolute a écrit : Soulforged a écrit : Je soupçonne qu’ils savent que cela ne résistera pas aux tribunaux et qu’il s’agit plus de flatter leur base électorale qu’autre chose.

Se comporter littéralement comme des traîtres à la Constitution comme une arnaque à la collecte de fonds.
Je comprends ce que vous voulez dire, mais la trahison est définie comme une trahison de sa nation envers une puissance étrangère. La sédition est plus correcte dans ce cas, car ils agissent contre la Constitution sans la stipulation d’une implication étrangère.

Cela n’est-il pas explicitement rendu édenté par l’article 230 ?

Devis:(3)Droit de l’État
Rien dans la présente section ne doit être interprété comme empêchant un État d’appliquer une loi d’État conforme à la présente section. Aucune cause d’action ne peut être intentée et aucune responsabilité ne peut être imposée en vertu d’une loi nationale ou locale incompatible avec le présent article.

Quelle folie ! Je pense que toutes les grandes sociétés de médias sociaux devraient simplement bloquer l’ensemble de l’État du Texas et en finir avec cela. Les conservateurs semblent vraiment aimer la liberté tant que cela ne les affecte pas de manière significative qui les offense personnellement.

Statique et bruit a écrit :Devis:Les auteurs du projet de loi semblaient conscients que la Constitution limite jusqu’où ils peuvent aller dans la réglementation des plateformes en ligne et que les tribunaux sont susceptibles d’annuler certaines parties de la loi. “Ce chapitre s’applique dans la mesure maximale autorisée par la Constitution des États-Unis et les lois des États-Unis, mais pas au-delà de la mesure maximale autorisée par la Constitution des États-Unis et les lois des États-Unis”, dit la loi. La loi dit également que si une partie “est jugée invalide ou inconstitutionnelle par un tribunal”, le reste de la loi s’appliquera toujours.
Cela ne peut pas être juste moi qui pense que cela ressemble à quelque chose qu’un enfant de 11 ans trouverait super intelligent, alors que tous les adultes font face ?

Oui, (surtout mais pas exclusivement) le Texas GOP semble fonctionner en dessous du niveau secondaire.

Quicksilver80 a écrit : * Lève la main * Je ne peux pas… Pas étonnant que Dan Carlin ait pratiquement renoncé à publier des podcasts Common Sense.
Il est en fait entré dans ce domaine. Il a dit que c’était parce qu’il s’était trop pris de gens qui sont si déconnectés de la réalité qu’aucune conversation n’était même possible, par exemple les gens qui disent que les nazis étaient des libéraux parce que « socialiste » était dans le nom. De toute évidence, ils n’avaient jamais lu Mein Kampf, où Hitler explique comment il prévoyait de prendre le contrôle d’un petit club socialiste et de le renverser complètement, choisissant même le rouge comme couleur du drapeau juste pour le coller aux communistes, et comment les communistes et les socialistes allaient être le premier contre le mur lorsque son glorieux Reich se leva. Une promesse qu’il a tenue; Les communistes sont allés dans les camps de travail avant les Juifs.

C’est devenu si grave qu’il désespérait de pouvoir un jour parler de choses sur lesquelles nous pouvons tous être d’accord, car certaines personnes refusent de reconnaître les faits fondamentaux.

C’est constitutionnel car cela permet à tout citoyen de poursuivre l’entreprise pour 10 000 $ et n’est donc pas imposé par l’État.

https://www.kron4.com/news/california/c … hers-find/

Pourtant, les entreprises s’installent au Texas, affirme le Hover Institute bien penché. Ce que je veux savoir, c’est si les employés déménagent également.

nimelennar a écrit : cela n’est-il pas explicitement rendu édenté par l’article 230 ?

Devis:(3)Droit de l’État
Rien dans la présente section ne doit être interprété comme empêchant un État d’appliquer une loi d’État conforme à la présente section. Aucune cause d’action ne peut être intentée et aucune responsabilité ne peut être imposée en vertu d’une loi nationale ou locale incompatible avec le présent article.

Ensuite, ils essaieront une loi de style Missouri qui interdit aux sociétés de médias sociaux d'”aider” le gouvernement fédéral, contournant ainsi 230.

Litazia a écrit : Alors, que se passerait-il si une entreprise de médias sociaux décidait de ne pas servir le Texas ? Par exemple, empêcher tout le monde d’utiliser le service ? Ces personnes feraient-elles alors des lois disant que l’entreprise DOIT faire des affaires au Texas ?

J’ai pensé à quelque chose de similaire. Demandez simplement à tous les médias sociaux de vous attester que vous n’êtes pas un résident du Texas avant d’utiliser le site et de poursuivre vos activités comme d’habitude. Quelques autres personnes à qui j’ai parlé de cela avec l’idée d’aller encore plus loin, comme bloquer les adresses IP basées au Texas, mais cela me semblait un peu… lourd pour moi.

Envoyez-les tous à Gab ou quelle que soit la plate-forme GQP du jour et tout ça…

Il suffit de bloquer toutes les adresses IP du Texas.

Liberté !!

Les conservateurs sont des clowns intellectuellement malhonnêtes et devraient être traités comme tels.

Les décisions éditoriales sont également le droit du premier amendement.

Quand je pense que le Royaume-Uni est foutu, je regarde alors l’Amérique et vous réussissez toujours à faire mieux que nous. Il faut aimer la démocratie.

Beebee a écrit : https://www.kron4.com/news/california/companies-are-rapidly-leaving-california-in-2021-stanford-researchers-find/

Pourtant, les entreprises s’installent au Texas, affirme le Hover Institute bien penché. Ce que je veux savoir, c’est si les employés déménagent également.

Non, ils ne sont pas. A moins que l’on préfère en croire les commentateurs rando sur YouTube, l’exode est un mythe.

https://www.theguardian.com/us-news/202 … dence-myth

Je me suis inscrit juste pour dire ça. Je lis Ars depuis que j’ai 16 ans (j’en ai 29 maintenant), et j’ai toujours pensé que vous étiez assez bons en journalisme et que vous présentiez les deux côtés de manière équitable. Mais voir cet article jette complètement cela par la fenêtre. Le projet de loi a été adopté pour empêcher les sites de médias sociaux de censurer les gens en fonction de leurs opinions politiques.

Vous renversez complètement la situation et dites : « La loi du Texas pourrait forcer les médias sociaux à héberger de la désinformation et des discours de haine. L’URL réelle de cet article ne dit même pas cela et est beaucoup plus appropriée pour un titre juste et impartial : https://arstechnica.com/tech-policy/202 … n-floride/

Maintenant, vous dites également que cela est en quelque sorte contre le 1er amendement, même s’il est fait pour protéger la liberté d’expression. Twitter ne supprimera pas quelqu’un simplement parce qu’il affiche un point de vue conservateur ou un point de vue libéral avec lequel les gens ne sont pas d’accord. Et vous avez même le… tout ce qui est au-dessus du titre de l’article : ” Souviens-toi de l’Alamo, oublie la Constitution.”

C’est la merde la plus partiale et non professionnelle que j’ai jamais vue. J’aime Ars depuis toujours, mais c’est vraiment triste de vous voir ne même pas essayer de simplement rapporter la nouvelle. Au lieu de cela, vous le tordez pour le rendre 100% biaisé. Peu m’importe combien de votes négatifs cela obtient. J’espère juste que vous (l’auteur) le verrez avant. J’adorais ce site, mais c’est ridicule. Vous étiez meilleurs que ça.

GhostofSushi a écrit:Je me suis inscrit juste pour dire ceci. Je lis Ars depuis que j’ai 16 ans (j’en ai 29 maintenant), et j’ai toujours pensé que vous étiez assez bons en journalisme et que vous présentiez les deux côtés de manière équitable. Mais voir cet article jette complètement cela par la fenêtre. Le projet de loi a été adopté pour empêcher les sites de médias sociaux de censurer les gens en fonction de leurs opinions politiques.

Vous renversez complètement la situation et dites : « La loi du Texas pourrait forcer les médias sociaux à héberger de la désinformation et des discours de haine. L’URL réelle de cet article ne dit même pas cela et est beaucoup plus appropriée pour un titre juste et impartial : https://arstechnica.com/tech-policy/202 … n-floride/

Maintenant, vous dites également que cela est en quelque sorte contre le 1er amendement, même s’il est fait pour protéger la liberté d’expression. Twitter ne supprimera pas quelqu’un simplement parce qu’il affiche un point de vue conservateur ou un point de vue libéral avec lequel les gens ne sont pas d’accord. Et vous avez même le… tout ce qui est au-dessus du titre de l’article : ” Souviens-toi de l’Alamo, oublie la Constitution.”

C’est la merde la plus partiale et non professionnelle que j’ai jamais vue. J’aime Ars depuis toujours, mais c’est vraiment triste de vous voir ne même pas essayer de simplement rapporter la nouvelle. Au lieu de cela, vous le tordez pour le rendre 100% biaisé. Peu m’importe combien de votes négatifs cela obtient. J’espère juste que vous (l’auteur) le verrez avant. J’adorais ce site, mais c’est ridicule. Vous étiez meilleurs que ça.

Euh, quoi?

© Ars Technica 1998-2021

Propulsé par phpBB et…

Ars OpenForum optimisé par Server Central

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *